Question orale n°3 du 27/05/2016: L’ouverture du 3ème pont

Question orale n°3 posée par Isabelle WIRTH, conseillère municipale «  Villabé choisit le Bon Sens - liste sans étiquette politique »

« L’ouverture du 3ème pont »

Monsieur le Maire, nous avons été alertés par des villabéens concernant l’ouverture du troisième pont. Pouvez-vous nous dire, où en est ce projet ? (Etudes réalisées, coût, subvention, sens de circulation, échéances …)

Réponse de M. Karl DIRAT, Maire

Une étude de faisabilité a été réalisée par notre commune dès 2014 puis complétée sous maîtrise d’ouvrage communautaire par le bureau d’études structures. L’ouvrage d’art impacté par le projet est un pont dalle construit en 1957. La longueur totale de l’ouvrage est de 48.72 m sur 6.40 m de largeur et de 6m de largeur utile entre garde-corps. L’ouvrage comporte trois piles et deux piles-culées. La note de calcul de capacité portante de l’ouvrage stipule qu’il ne peut reprendre les charges de type LM1 définies dans les EUROCODE. Il convient dans ce cas de limiter le tonnage de l’ouvrage à 3,5T de manière à ne pas recourir à des travaux de renforcement structurel lourds. Toutefois les conclusions de cette même note indiquent que l’ouvrage est capable de reprendre les charges d’un véhicule présentant un essieu de 30T, ce qui inclut selon les EUROCODES, les véhicules pompiers. Le passage des véhicules de secours peut donc être autorisé sur l’ouvrage.
La solution retenue est une voirie à sens unique avec création de cheminement piétions.

Les détails sont :

  • Création d’une chaussée de 5.5m ;
  • Côté « rue du stade », création du cheminement piétons coté stade avec création de stationnement longitudinal. Une noue de gestion des EP sera créé coté bois et si possible suivant le foncier, un cheminement piétons en stabilisées. Mise en place d’un plateau surélevé au droit du chemin vert afin de ralentir la circulation
  • Coté zone commercial, création d’un trottoir PMR en enrobés et de l’autre, un cheminement en stabilisé avec création d’une noue de gestion des eaux pluviales. Mise en place d’un plateau surélevé au droit du chemin rural afin de ralentir la circulation
  • Accès au pont via un rampant et mise en place d’une circulation alternée par feux tricolores

 La durée des travaux sur ouvrage est estimée à 5 mois (sous réserve de l’autorisation de la DIRIF si nécessité de travailler sous l’ouvrage de nuit avec une neutralisation d’une ou deux voies de circulation de l’A6,  hors période hivernale).
La durée des travaux de voirie est estimée à 4 mois.
Le coût global de l’opération est  de : 975  000€TTC et devrait être financé par Grand Paris SUD. J’attends une confirmation de son président Francis CHOUAT.