Question orale n°2 du 23/01/2015

posée par Isabelle WIRTH , conseillère municipale « Villabé choisit le bon sens »

Conseil municipal du 23 janvier 2015

 

Centre commercial Carrefour

La galerie commerciale de carrefour Villabé, ainsi que la zone commerciale extérieure sont le théâtre de fermetures en série. Et le rythme s'accélère (Etam, Brice, Jacqueline Riu…). Le centre commercial A6 de Villabé similaire à une coquille vide tend à devenir réalité, dont les principaux impacts sont :

  • 1er : perte d’emploi pour les Villabéens
  • 2ème : perte d’entrée fiscale.
  • 3ème: zone de chalandises diminuée due à l’appauvrissement du centre avec des vitrines à l’abandon et des commerces de la zone extérieures transformés en terrain vague.

 

Qu'il s'agisse de la commercialisation des espaces disponibles, du marketing, de la définition des enseignes ou du prix au m2, il faut soit relancer la machine commerciale, ou s’orienter vers un autre modèle, comme par exemple la transformation en une zone artisanale. Quelles que soit les stratégies choisies, il faut agir avant que toutes les portes se ferment complètement.


Monsieur le Maire, pouvez-vous nous dire si en partenariat avec l’agglomération Évry Centre Essonne, des rencontres ainsi qu’un plan d’études pour redynamiser cette zone commerciale a été faite avec les responsables de la zone commerciale A6?

Réponse de M. Karl DIRAT, Maire

Madame, en 2010 la commune de Villabé a rejoint la CAECE. Cet EPCI possède la compétence développement économique et aménagement de l’espace. Elle gère à ce titre 27 parcs d’activités dont 5 sur Villabé:

  • Le centre commercial Derrière la ferme
  • Le centre commercial Villabé A6
  • La petite Nacelle
  • Eurologistics
  • Le clos aux pois (partagé avec Lisses)


Aux portes sud de Paris, ces parcs possèdent sans aucun doute, de nombreux atouts.
Néanmoins le centre commercial Villabé A6 souffre aujourd’hui de plusieurs facteurs conjugués de désaffection.
La gestion erratique du groupe carrefour par Lars Olofsson, ses grandes envolées lyriques sur le thème du ré-enchantement de l’hypermarché et la transformation en carrefour Planet a engendré une évasion commerciale, amplifiée par une densification massive aux environs avec le développement de Carré Sénart et des zones adjacentes. Le tout conjugué avec la crise économique de 2008 et un pouvoir d’achat en baisse des consommateurs.
L’arrivé de Georges Plassat à la tête du groupe carrefour a  permis une réorientation vers des prix bas toute l’année et une offre plus lisible pour les clients, la fréquentation est donc désormais en hausse.
La zone a en outre été redynamisée par le centre commercial Derrière la Ferme qui donne satisfaction.
Quant à la fiscalité entreprise, elle relève de la communauté d’agglomération qui perçoit la CFE la CET et la TASCOM (taxe sur les surfaces commerciales). Il n’y a donc pas de pertes fiscale pour Villabé.
Si la communauté d’agglomération n’a pas lancé d’étude spécifiques, le sujet est examiné en interne par les équipes mais se heurte a l’absence de convergence des acteurs de la grande distribution sur la définition du modèle économique des futurs retails-parks (ensemble commercial à ciel ouvert).
Je vous rappelle que nous avons organisé une rencontre avec les acteurs économiques de Villabé, les instances de la CCI, de la chambre des métiers, le vice-président en charge du développement économique dés le 6 juin 2014.
Nous avons pu constater  à l’instar de tous les clients que le centre commercial Evry 2 voit ses boutiques fermer les unes après les autres en raison semble t-il de loyers trop élevés. Les salariés parfois villabéens n’ont dans tous les cas pas été licenciés mais déplacés dans  des boutiques de même franchise non loin de notre commune.
Il apparaît cependant que ce centre va connaître une phase de rénovation dans un futur proche et que dans cette perspective les différents propriétaires de locaux commerciaux désormais vacants n’annoncent pas de nouveaux occupants.
Ce secteur arrive à la fin d’un cycle et de nouveaux projets dont nous ne connaissons pas encore l’exacte teneur sont à l’étude tant au sein du centre commercial qu’en face avenue des courtes épluches.
Gageons que l’ouverture prochaine du 3eme pont sur l’A6 contribuera à redynamiser économiquement le fond de la zone..
Nous restons à l’écoute des acteurs économiques et nous pouvons déjà vous annoncer la création d’un hôtel de 78 chambres à Villabé non loin de la cafétéria FLUNCH et la reconstruction prochaine d’un restaurant MAC DONALD en bordure d’autoroute.