Magazine municipal avril 2016 – N°08

Notre point de vue : maîtriser les dépenses communales pour ne pas augmenter les taux de fiscalité

    Les collectivités doivent décider de la répercussion de la baisse des dotations, auxquelles s’ajoutent des dépenses supplémentaires relevant des dispositions prises par l’état (réforme des rythmes scolaires, revalorisation de la rémunération règlementaire des agents, hausse des cotisations sociales…)


Dans une logique d’efficience et de responsabilité, «  Villabé choisit le Bon Sens – sans étiquette politique » propose d’agir sur le budget en faisant des économies et en maitrisant les dépenses pour ne pas augmenter les taux de fiscalité.


1. Diminuer les charges à caractère général

Des marges de manœuvre doivent être trouvées dans le train de vie de la commune qui doit se centrer en priorité sur ses missions de services publics.


2. Alléger les charges de personnel

Un arbitrage doit être élaboré entre réalisations en interne et externalisation.


3. Réduire les dépenses d’investissements

Des choix drastiques, certes difficiles mais indispensables doivent être effectués, pour anticiper au mieux et pour assurer l’équilibre budgétaire futur.


A l’aube de la naissance du Grand Paris Sud Seine Essonne Sénart, il appartient de faire des choix courageux et porteurs d’avenir, pour que Villabé conjugue qualité de vie et modernité, tout en demeurant connectée à ses racines afin d’être maître de son destin dans une période de fortes turbulences institutionnelles et financières et dans un contexte économique qui ne laisse présager ni un accroissement des recettes, ni une diminution des dépenses sociales.

 


 
« Villabé choisit le Bon Sens » est à votre écoute.
Conseillers municipaux : Isabelle WIRTH-Patrice DUBOZ
Nos permanences de 10h30 à 12h
2 avril, 21 mai
(Bureau 1er étage – entrée escalier côté école primaire Jean-Jaurès)
Nous rencontrer sur RDV     Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.