Question 40: projet de rénovation de l'avenue du 8 mai 1945

Catégorie : Vos questions, nos réponses Publication : mardi 17 novembre 2015

Question 40 (du 05/11/2015): Le 03 novembre 2015, vous avez assisté à la présentation du projet de rénovation de l’avenue du 8 mai 1945 présenté par la municipalité. Qu’en avez-vous pensé ?

 

 

 

 

 

 1.Tout d’abord, que ce soit pour informer des projets de la vie municipale ou pour consulter  les administrés sur des projets, la démarche de ces réunions est positive, car elle permet aux citoyens de débattre d’enjeux quotidiens et de leur cadre de vie.

2. Concernant le projet de rénovation en lui-même, il se décompose de la manière suivante.

Réhabilitation des réseaux d’assainissement-Enfouissement des réseaux-Requalification des espaces publics

Ce projet ne présente aucun changement concernant les flux de circulation, si ce n’est la portion de route entre la place Roland Vincent et la place du Pâtis qui propose de faire cohabiter via un simple marquage au sol, piétons, voitures poids-lourds et deux roues, il n’y aurait donc plus de trottoir matérialisé sur cette partie.

Nous sommes convaincus que cette zone particulière de circulation en agglomération «  appelée zone de rencontre » introduite dans le code de la route en juillet 2008 qui cherche à faire cohabiter de manière apaisée dans un même espace les piétons et les véhicules n’est pas adaptée à l’avenue du 8 mai 1945 de Villabé. La mise en place de ces zones peut être astucieuse lorsque le quartier est peu perméable à la circulation, ce qui permet d’aménager des espaces publics plus conviviaux.

Ici, nous sommes dans la principale artère du village où le trafic de transit est important. De ce fait, ce dispositif nous parait non seulement inadapté, mais il procurera un facteur d’insécurité notamment pour les enfants qui fréquentent le collège ou l’école Jean Jaurès.

Avant de s’engager dans cette opération, dont le coût estimé est de 1.350.000 euros, nous pensons que l’avenue du 8 mai 1945 doit faire l’objet d’une réflexion globale et s’inscrire dans un plan de circulation pour l’ensemble de Villabé.

Afin de sécuriser :

  • les déplacements des piétons
  • le croisement des véhicules venant de la mairie et ceux sortant de la place Roland Vincent,
  • la visibilité réciproque

« Villabé choisit le Bon Sens » propose de lancer des phases test de quelques mois dans le but de reconsidérer le sens de circulation sur une portion de route, soit avec le double sens qui devient sens unique et/ou expérimenter des feux tricolores.

Quelle que soit la mesure prise, cela ne va pas aller sans contrariétés, car il s'agit de changer non seulement des habitudes, mais aussi les mentalités, avec pour objectif, améliorer la sécurité de tous.